Cerca

Home

A BREIL SUR ROYA IL DEBUTTO DEI TRAIL OCCITANI

Avrei potuto scrivere qualcosa di meglio in relazione al Trail des Merveilles di quanto ha fatto Guillame Besnard, l’anima di questa splendida manifestazione assieme al Breil Athletic Club?

 Sicuramente no ma, avendo partecipato a tre edizioni di questo stupendo trail non posso che confermare la narrazione di Guillame particolarmente in relazione alla bellezza del territorio che ospita questa manifestazione…..un solo rammarico: nonostante la vicinanza geografica la presenza degli “Italiani” è stata limitata. Unica e vera giustificazione: il numero massimo degli iscritti è stato ampiamente superato molto tempo prima della chiusura iscrizioni.  Pertanto un consiglio per il futuro…..l’iscrizione al Trail des Merveilles può essere un anomalo ma gradito regalo di Natale. In alternativa occorre pensarci entro gennaio….ne vale la pena!!!

Il Trail degli amici francesi ha dato il via alle 14 prove del Circuito Internazionale dei Trail Occitani che proseguirà con il Valle Varaita Trail del prossimo 7 maggio. Essendo la classifica del Circuito basata sulle partecipazione la prima prova determina inevitabilmente degli ex aequo generalizzati. Alla seconda, quindi!!!

Carlo Degiovanni

Une 9ème édition qui a tenu toutes ses promesses ! 


Après les caprices du temps la veille de la course (fortes pluies et vent violent), c’est sous un soleil radieux que s’est déroulée la 9ème édition du Trail des Merveilles à Breil-sur-Roya, manche d’ouverture du challenge Trail Nature du Conseil Départemental 06. Pour la 2ème année consécutive, les organisateurs ont dû bloquer les inscriptions en avance, cette fois 3 semaines avant le jour J, la barre des 450 coureurs étant déjà atteinte, pour préserver un climat de convivialité et garder une épreuve à taille humaine.

La vallée de la Roya, frontière naturelle entre la France et l’Italie, offre une variété unique de paysages et de végétation depuis le littoral méditerranéen jusqu’aux sommets de Parc National du Mercantour. Le tracé du parcours (un 17km et 800m D+ accessible à tous et un 25km et 1600m D+ plus technique et exigeant) met bien sûr en évidence cette richesse naturelle en alternant entre garrigue, grandes oliveraies, forêt de conifères, canyon de marne grise, traversée du village perché de Piène-Haute, incursion chez nos voisins transalpins dans le petit village d’Olivetta et panoramas à 360° sur la Méditerranée et la Corse au sud et les sommets enneigés au nord (dont le fameux Mont Bégo siège des gravures rupestres de la Vallée des Merveilles).

Sur le grand parcours, la lutte pour la victoire fût acharnée entre un jeune coureur très prometteur, Joël Artieri de l’AS Gorbio, et un champion que l’on ne présente plus, tenant du titre sur l’épreuve, le manager et coureur du Team Garmin Sébastien Camus, 2ème sur la Diagonale des Fous 2015 et 7ème de l’UTMB 2016. Alors qu’Artieri comptait plus de 3 minutes d’avance à mi-parcours, Camus a fait jouer son expérience et sa connaissance du parcours (il était là en voisin puisqu’il vit à Sospel à 20km de Breil) pour reprendre et lâcher Artieri dans la dernière montée et la longue descente finale vers l’arrivée. Les deux coureurs battent d’ailleurs le record de l’épreuve en 2h20’48’’ pour Camus et 2h22’10’’ pour Artieri. Le podium est complété par un autre athlète plein d’avenir, issu du VTT, Loïc Fabre du Grasse Athletic Club qui termine en 2h29’.

Chez les femmes c’est Virginie Levaillant de l’AMSL Fréjus qui l’emporte en 3h05’ devant Chritèle Carrillo de l’AC Valbonne en 3h10’ et Perrine Augier de l’AMSL Fréjus également en 3h16’.

Sur le petit parcours, on a assisté à une démonstration d’un coureur plutôt habitué aux courses sur route et aux cross, mais qui a su exprimer ses qualités exceptionnelles pour écraser la concurrence et établir un nouveau chrono de référence en 1h18’54’’, le pensionnaire de Menton Marathon, Gilles Rubio. Il devance le vainqueur du challenge Découverte du CD06 en 2016 et tenant du titre sur la distance, Yves Reynaud, de près de 6 minutes et le tout jeune Quentin Succo de l’AS Monaco de 9 minutes.

Chez les femmes la victoire s’est jouée au sprint après un mano à mano haletant d’1h48’ en faveur de Céline Baud Dolleans de l’AC Cannes au détriment d’Adriana Onea qui doit donc se contenter de la 2ème place. C’est Marlène Gillet du CA Balma qui prend la 3ème place en 1h52’.

En parallèle aux courses des « grands », plus de 50 futurs traileurs ont participé aux 3 courses organisées pour les enfants, preuve que l’événement occupe désormais en place importante dans la vie du village, au-delà des nombreux participants venus de l’extérieur.

Avec en plus un repas de spécialités locales apprécié de tous sur les bords du lac, un balisage entièrement provisoire retiré juste après la course, une exposition et des activités sur le recyclage avec notamment un atelier de fabrication de mangeoires pour oiseaux à partir de bouteilles usagées, ou encore le prêt de vélos électriques par le CD06, le Trail des Merveilles a réussi à associer sport, plaisir, beauté des paysages, découverte, convivialité, respect de l’environnement et recyclage, autant de valeurs qui sont la motivation de l’équipe du Breil Athletic Club pour organiser chaque année le Trail des Merveilles.

©Guillaume Besnard